Archives de Tag: Eva

Dis quand reviendras-tu ?

.

… Souvenirs de mes 15 ans
J’aime beaucoup Eva …
Ce billet est un remake.

.

.

Dis quand reviendras-tu ? … (de Barbara) : url
.
Où s’en vont mourir les rêves

Eva Tribute

Le long de la rivière (& Interview) url 1
Le long de la rivière (& Interview) url 2

Où vont les fleurs LIVE et interview

Une interview & « Comme les blés »

Weisst du wie das ist

Les enchainés

Train de nuit

Liebelei

Le cœur battant

L’homme blanc dans l’église noire

Son site officiel
Où j’ai recensé 100 titres.

Document INA

* * * *

De jihemji, le 22/12/2005 à 13:17:03
Née à Berlin le 27/05/1943,à une époque mouvementée et difficile, Eva CHEMOUNI passe son enfance dans la capitale allemande ravagée et déchirée. Son père est russe et sa maman Lituanienne.
En 1962, elle quitte son pays natal pour se rendre à Paris afin d’étudier le français. Au contact de Brel et de Barbara, elle privilégie la carrière de chanteuse à celle de journaliste.
En 1964, elle passe à Bobino avec Brassens et sort son 1er album.
Elle effectue une série de galas un peu partout en Europe et au Canada.
Elle passe à l’Olympia avec Sardou et à Bobino avec Serge Reggiani qu’elle accompagnera en 1968 dans une grande tournée à travers la France.
En 1972, elle reçoit un prix pour sa chanson « Où s’en vont mourir les rêves ? ».
Depuis sa 1ère tournée triomphale au Canada en 1966, elle séjourne le plus souvent au Québec. En 1997, elle s’y produit devant plus de 5000 spectateurs.
Après une éclipse de quelques années,elle revient actuellement avec un spectacle et un CD en hommage à Marlène Dietrich.
En 1999 est sorti le CD « De Berlin à Paris », une compilation de ses chansons les plus connues. Pour en savoir encore davantage, visitez son site http://www.evamusique.com.

Source

* * * *
A LIRE : Eva l’attachante enchantée
« La grande chanteuse Eva des années 60 et 70, celle qui fut un temps interdite à la radio France-Inter pour sa voix trop sensuelle. » Wikipedia

«Le monde a beaucoup changé depuis les années 90. On sait trop de choses et on ne sait rien. Tout le monde a peur. Nous sommes fragiles. Peut-être que je vieillis… Il faut se dépêcher, aimer tout de suite, aimer vite et bien», pense cette fabuleuse interprète de Barbara et de Dietrich (notamment), qui avoue toujours chanter la même chanson comme les écrivains écrivent souvent le même livre. «Moi, ma chanson, c’est Dis, quand reviendras-tu?. C’est une des plus belles chansons d’amour. Tout le monde a vécu ça… » Et le revivra sans doute.

* * * *
.

.
*DoMica*
.

Publicités