Les Ours – Suite n° 2

JUSTICE

Samedi 06 mai 2006 source: © 2006 AFP
Une trentaine d’associations et de communes des Pyrénées et le Conseil général de l’Ariège ont saisi en référé (en urgence) le Conseil d’Etat pour obtenir la suspension de l’introduction de trois nouveaux ours slovènes dans les Pyrénées. …/…

Mardi 09.05.2006 – 17:07 AFP
Le Conseil d’Etat a autorisé mardi le ministère de l’Ecologie à poursuivre les lâchers d’ours slovènes dans les Pyrénées, rejetant la requête des éleveurs de la région, a-t-il indiqué. …/…

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3228,36-769869@51-628861,0.html

…/… François Arcangeli, le maire d’Arbas, commune de Haute-Garonne qui a accepté d’accueillir un ours slovène dans les Pyrénées le 25 avril, s’est dit "très satisfait" mardi de la décision du Conseil d’Etat. "On espère maintenant que ceux qui ont déposé ce recours en justice vont prendre acte de la légalité du plan de restauration et qu’ils vont donc le respecter", a indiqué M. Arcangeli, également président de l’Adet-Pays de l’ours (Association pour le développement durable des Pyrénées). "J’espère que cette décision sera de nature à ramener le calme dans les vallées", a ajouté le maire d’Arbas, précisant que la manifestation prévue le 3 juin par les pro-ours était maintenue. …/… 

Et maintenant, que fait-on pour la survie des ours ?

Je propose que pour chaque piège à ours trouvé et que pour chaque chasseur investissant le territoire d’un ours, on mette en prison l’un des responsables de l’une des associations anti-ours. En attendant qu’un parc naturel inviolable puisse se mettre en place bien sûr.

http://www.ecologie-radicale.org/actu/new_news.cgi?id_news=262

Ceux qui cassent la Nature sont infiniment plus coupables que ceux qui ne cassent que des carreaux ou qui brûlent des poubelles, mais mieux vaut être, en ce pays, voyou des champs que voyou des villes !
Gérard CHAROLLOIS
– Président de la CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE.

Les Blogs :
http://www.buvettedesalpages.be/2006/05/michel_chansiau.html

Michel Chansiaux – Ingénieur agronome
…/… La nature, trop sauvage ou trop divine, ne fait pas partie de l’univers paysan.

Pour les citadins, le paysan fait partie de la nature. C’est une erreur fondamentale, il n’a de cesse que de s’en extraire. Car la vraie nature, inconsciemment, par atavisme, il la connaît. Elle est dangereuse, cruelle, meutrière… Un des mes ancêtres, qui a vécu, de 1851 à 1946, a légué à mon père (né en 1927), non seulement des écrits, mais aussi des souvenirs qu’il tenait de son propre grand-père (né en 1774). Une époque où les loups hantaient couramment les abords du village, où l’été 1893 était si chaud et sec, que le bétail n’avait comme chance de survie que de pâturer dans les bois, où les enfants des bûcherons mourraient d’infections des tiques qu’ils avaient dans les cheveux, où les marais étaient si nombreux que le paludisme faisait des ravages. Le retour de l’ours ou du loup, pour les paysans, c’est la réminiscence dans leur inconscient collectif, de ce passé sans doute moins idyllique que nous l’imaginons. …/…

http://elfik222.free.fr/forum%20les%20EcoMalins/viewtopic.php?p=5077&sid=3968d37b480c06cfa2297d29dbe03338
Après m’être renseignée sur le fond de la question (ne jamais regarder les infos du 20h qui ont failli réussir à me faire gober que c’était une bonne nouvelle que cette réintroduction), voici un peu + d’éclairage sur la situation :
Personne ne s’est demandé pourquoi la fondation Brigitte Bardot s’était montrée contre cette réimplantation ? …/…

http://perso.wanadoo.fr/chezvalie/cannelle/cannelle.htm : Très beau blog et article
http://vendredi.joueb.com/news/195.shtml
http://20six.fr/dieudeschats/archiveofmonth/2004/11/00
http://martinlothar.canalblog.com/archives/2006/04/29/1788168.html#comments

Les sites :

http://www.nature-comminges.asso.fr/index.php?nat=cmg-infoours
Informations sur les ours :
nature-comminges.asso.fr 2004

…/…A la naissance les oursons ont la taille d’un rat avec un poids de 400 à 500 grammes. Leur poids augmente de 16 kg par an, pendant 10 à 15 ans. Un ours adulte peut peser de 80 kg à 250 kg pour ce qui concerne les Pyrénées. Les ours hivernent de Décembre à Février. C’est en plein hiver que naissent le ou les oursons : entre Janvier et début Février. L’ours de nos montagnes est plutôt pacifique. Prudent, il fuit le contact de l’homme, et pour cause !… En effet l’homme est le pire des prédateurs envers la faune et la flore, ainsi qu’envers lui-même trop souvent !…

Ziva (prononcer Giva) est le premier ours lâché dans les Pyrénées centrales, dans le cadre du programme de réintroduction expérimentale d’ours brun.
Ziva, une femelle de 105 Kilos, agrée d’environs 6 ans, a été relâchée le 19 mai 1996, à 7h39. Met au monde 2 oursons durant l’hiver 1996/1997.

Mellba (avec deux l) est le second ours lâché dans les Pyrénées centrales, dans le cadre du programme de réintroduction expérimentale d’ours brun.
Melba, une femelle de 98 kilos, agée d’environ 4-5 ans, a été relâchée le 6 juin 1996, à 9h30.A été abattue le 29 septembre 1997 par un chasseur… laissant 2 oursons orphelins qui ont réussi à survivre à cette épreuve.

Pyros est le troisième ours lâché dans les Pyrénées centrales, dans le cadre du programme de réintroduction expérimentale d’ours brun.
Pyros, un mâle de 235 Kg, âgé d’environs 9 ans, a été relâché le 2 mai 1997.
Depuis les ours ce sont si bien adaptés qu’ils n’ont cessé d’augmenter leur population. Aujourd’hui 7 ours, au moins, vivent dans les Pyrénées Centrales.

http://membres.lycos.fr/artus/artus.html
La mort de Melba : Un massacre écologique
Artus était une jeune association indépendante et apolitique .Elle a été créée par un groupe de scientifiques et de naturalistes bénévoles, aidée par un vrai mécène : la maison de Valérie.

http://www.cine-resistances.fr/97/nfo/communiquedepresse5.htm
Communiqué de presse N °5 Tarascon le 28-09-1997
MELBA, quelqu’un que nous avons bien connu
…/…Désigner MELBA comme l’ennemi des bergers c’est ajouter à la confusion en protégeant les véritables responsables du déclin de l’élevage ovin.

http://www.oulala.net/Portail/IMG/_article_PDF/article_1499.pdf
Hommage à la beauté Naturelle
A Cannelle, à son orphelin et tous les animaux lâchement tués par l’homme…

http://www.loup-ours-berger.org/2006/08/photos_ours_bru.html
Reportage ours bruns sur la buvette des alpages

http://www.demain-la-terre.net/Apres-la-mort-de-Cannelle
Après la mort de Cannelle

http://www.dinosoria.com/ours_pyrenees.htm
L’ours des pyrénées

hhttp://www.ours.ecologie.gouv.fr/html/_3_15_.php
Reportage photos restauration & conservation de l’ours brun dans les pyrénées

http://guy.allain.chez-alice.fr/

Pour vous qui aimez les randonnées en Montagne 

http://rencontreweb.com/ours.htm
La mort d’une ourse :
Lundi 31 octobre 2004 – Après une longue traque de 5 chasseurs avec leurs chiens, Cannelle, la dernière ourse de souche pyrénéenne, a été acculée et abattue dans la vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques). Cannelle était suivie de son ourson dont la survie est mal assurée.
On peut espérer que l’état se portera partie civile, et que cet acte présenté comme "un accident de chasse" sera jugé et  condamné. Les ours Claude (1994) et Melba (1997) puis Papillon  avaient déjà été abattus par de valeureux brigands dans leur espace protégé. Avec Cannelle, c’est l’extinction définitive de la race (Ursus arctos arctos)

http://www.onevoice-ear.org/campagnes/tuer_pour_plaisir/canelle.html
Mort de Cannelle : One Voice porte plainte
Les faits se sont produits le lundi 1er novembre. La présence de Cannelle et de son ourson avait été repérée par des naturalistes du FIEP-Groupe Ours Pyrénées, dès le samedi 30 octobre. "Ils ont trouvé des indices frais de la femelle et de l’ourson dans le secteur, ils ont immédiatement prévenu M. Camarra, coordonnateur du Réseau Ours Brun, qui a à son tour prévenu le Directeur de l’Institution Patrimoniale qui a indiqué aux chasseurs la présence de l’ourse et l’ourson afin de préserver leur tranquillité" souligne le FIEP.

http://www.aspas-nature.org/communiques/acom2004/canelledec.htm
Mort de Cannelle :
…/…La présence de cette ourse et de son ourson dans le secteur de la vallée d’Aspe (zone spéciale de conservation " Natura 2000 ") était pourtant connue, et avait été signalée depuis plusieurs semaines aux services préfectoraux ainsi qu’aux chasseurs de ce secteur. Une interdiction préfectorale de la chasse dans les secteurs de présence avérée d’ours, aurait permis de sauvegarder la sous-espèce. Face à la répétition de tels actes illégaux de destruction, l’absence de mesure préfectorale efficace est alors fautive. …/…
Cette faute est ainsi directement la cause du préjudice irréparable au patrimoine naturel de la France du fait de l’extinction de la sous-espèce des ours des Pyrénées. Compte tenu des efforts déployés par l’ASPAS, qui lutte depuis 1987 pour la protection des espèces en danger, la destruction de cette ourse, conséquence directe de la carence réglementaire de l’État français dans le département, occasionne à l’Association un préjudice conséquent dont elle demande réparation à hauteur de 100 000 euros. En cas de refus, l’ASPAS demanderait au Tribunal Administratif de condamner l’Etat à réparer le préjudice subi. Elle espère ainsi mettre l’Etat français face à ses responsabilités dans un contexte ou la biodiversité est menacée de toutes parts.
Contact : Olivier Rousseau – Directeur de l’ASPAS – Tél.04 75 25 10 00

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_437.php
Le dernier ours de la sous-espèce des Pyrénées abattu en France

http://bdm.typepad.com/biodiversite/2005/03/ours_rencontrer.html
Analyse des rencontres homme-ours. En cas de rencontre, quel comportement adopter ?

http://www.roc.asso.fr/communiques-ligue-roc/2004/fete-ours.html
Hubert Reeves est le parrain* des automnales du pays de l’ours…

http://www.roc.asso.fr/protection-faune/ours.html
Hubert Reeves

http://www.univers-nature.com/interviews/artus.html
Interview de Roland Guichard Directeur de l’association Artus (Novembre 1999)

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2208
5 nouveaux ours pour les Pyrénées 

http://www.bielle-en-ossau.com/ossau_ours_01.htm
Le Béarn : les vallées d’Aspe, d’Ossau et Barétous où des hommes et des femmes s’aventurent à la danse des Ours
par Jean Baylaucq, maire de BIELLE et Conseiller Général du Haut-Ossau

…/… L’histoire dira un jour que dans ce Pays de Béarn des hommes et des femmes auront lamentablement échoué à tenter d’apprendre à danser avec les ours. …/…

Le Forum :
http://www.ossau.net/ossau/voirsujet_201.htm
Posté le: Dim 24 Août 2003 01:06    
Sur 123 cas de disparition d’ours au cours des cent dernières années, 58 ont été tués au fusil..
Voici le détail (chiffres tirés d’une étude réalisée par le biologiste JM Parde en 1991 pour le compte du ministère de l’environnement de l’époque et publiés par la revue "Ours et Nature" no 15, en 1997) :
– Cas documentés : 95
– Cas pour lesquels le manque d’information n’a pas permis de distinguer les causes de la mort : 28. Parmi les 95 cas documentés, on trouve 58 tirs au fusil, 3 ours pris au piège, 7 captures d’oursons, 4 empoisonnements, et 18 autres causes diverses de disparition liée à l’homme, dont 1 ours mort d’une chute lors d’une battue et un ourson noyé dans les mêmes circonstances. – Les 5 derniers cas sont des ours trouvés mort de mort naturelle. 

http://www.avmaroc.com/actualite/ours-pyrenees-a22795.html
Ours dans les Pyrénées: les choses sérieuses vont commencer

Publié le: 14/04/2006 à 10:38:04 GMT

http://www.vegetarisme.info/animal106.html
Ours des Pyrénées
"Le premier Novembre 2004, un chasseur abattait l’ourse Cannelle. L’histoire tragique de nos ours se répétait. Déjà, en 1994, l’ourse Claude, puis l’ourse Melba en 1997, suivie elle aussi de son petit, avaient été tuées par des chasseurs. Quant à Papillon, le dernier ours mâle des Pyrénées, mort de vieillesse à 29 ans, il avait, comme devait le révéler l’autopsie, reçu une bonne cinquantaine de plombs dans sa vie !
(…) La prédation de l’ours n’est que d’environ 150 brebis par an sur toute la chaîne pyrénéenne, soit seulement 0,03% du cheptel total (les éleveurs estiment à 3% leurs pertes diverses, maladies, accidents, vols, etc). Les chiens de protection, dont les fameux patous, feraient chuter de 90% les attaques de troupeaux. Bien qu’offerts, ces gros chiens qui font fuir ours et loups ne sont encore que trop rarement près des bergers". (Source : Télé Loisirs, Décembre 2005)

http://www.pyrenees-pireneus.com/Ours_des_Pyrenees.htm
"Lo Mousur", une figure ou un Dieu pyrénéen ?

http://www.pyrenees-pireneus.com/OURS-2005Mellesenveut.htm
Melles veut reprendre du poil de la bête :
Le maire se bat pour la réintroduction de nouvelles Melba sur le territoire communal.

http://www.aves.asso.fr/article.php3?id_article=22
Les positions d’AVES FRANCE – Pastoralisme, conservation des grands prédateurs…
dimanche 17 juillet 2005 par Christophe CORET

Afin d’être clairement identifiés par nos interlocuteurs, nous avons décidé de publier sur notre site nos positions officielles sur les sujets que nous défendons. N’hésitez pas à nous poser des questions si vous souhaitez plus de précisions.

Le Forum :
Forum BERRY-ASPAS
http://90181.aceboard.fr/90181-1445-1895-2-Reintroduction.htm#id178426
Posté le lundi 08/05/2006 10:58:27 par Christophe CORET
Ours : en attendant la décision du Conseil d’Etat…

Le Blog : http://spaces.msn.com/berry-aspas/

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/0,,3296461,00.html
La traque de l’ours a débuté en Slovénie

http://www.demain-la-terre.net/L-ours-dans-les-Pyrenees-un-temoin
Un témoin des problèmes de gestion de l’espace montagnard 
Johan, le jeudi 9 juin 2005 :
Quelle place pour l’ours dans les Pyrénées ?

http://www.wwf.fr/pdf/panda82a.pdf
Les mœurs de l’ours au fil des saisons

http://lejournal.euskalherria.com/idatzia/20060314/art155438.php
Journal du Pays Basque

http://www.ursides.com/les_ours/especes/oursbrun.html
Portail d’information sur les ours et le panda géant.

Les Forums :

http://www.liberation.fr/page_forum.php?Template=FOR_MSG&Message=381034
Clarence –  mardi 25 avril 2006 09:51 Défense de l’Ours.

http://zoonaute.forumactif.com/sutra3623.htm
Posté Lun 13 Mars 2006 à 19:28
« Si les abeilles disparaissaient, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre.  »    
Albert Einstein

http://www.pyrenees-team.com/forumpteam/viewtopic.php?p=4444&sid=305f963f2f6efa35e6ebf06ee0e2a0d2
…/… Enfin, détails intéressants : l’ours est un omnivore opportuniste. C’est-à-dire qu’il mange tout ce qui est comestible et qui se trouve à sa portée. Dans l’ensemble, il se nourrit principalement de végétaux (80% de son alimentation), de petits mammifères et de charognes (14%) et de bétail domestique (6%). En général, il s’agit de brebis. cela fait une dizaine d’ovins par an et par ours. En outre, s’il croque des brebis en ce moment, c’est qu’il a grand faim, car il sort de l’hibernation. Et faut nourrir bien cette carcasse : l’ours pèse entre 280 et 300 kg, parfois beaucoup plus s’il s’agit d’un mâle dominant. Quant à Bootxy, l’ours qui défraie la chronique ariégeoise, personne ne peut dire à l’heure qu’il est ni sa taille, ni son poids.

Je me suis rendu dans deux des fermes où l’ours a tué des brebis, à Perles-et-Castelet et Luzenac, près d’Ax-les-Thermes, j’y ai rencontré les éleveurs. Dans les deux cas, l’ours a tué les bêtes à quelques mètres (30 et 50 m) des habitations. Et à chaque fois, les attaques se sont déroulées au petit matin, entre 2h et 4/5h. Ce serait donc le créneau horaire de ses repas. Cela dit, l’une des deux fermes est vraiment isolée. L’ours n’entre pas encore en ville, comme certains le prétendent.

http://www.histoire-pyrenees.com/forum/index.php?topic=196
info du jour Le 26-04-2006 – 11:20:00
…/… La déception des invités est à la hauteur de l’attente, l’embarras du préfet à la mesure du dispositif, la stratégie des anti-ours témoigne de leur détermination.

http://www.cimes.info/phpBB2/viewtopic.php?t=163
Un nouvel épisode de la polémique sur l’ours
Louis DOLLO l.dollo@wanadoo.fr
La problématique n’est pas ici d’être pour ou contre l’ours mais essentiellement de savoir qui fait du lobbying et si un jour les pyrénéens pourront être maître de leur destinée ou tout au moins pourront avoir leur mot à dire sur leur manière de vivre, de se développer, d’évoluer et de protéger les espèces et la biodiversité de leurs montagnes.
C’est parfois un excellent fond de commerce pour certaines associations plus préoccupées par des subventions et des emplois que par la défense et la préservation du prédateur.
Disons que c’est un bon sujet de discussion et de colloque.

http://www.lesragondins.org/index.php?s=859b6cd5aff5f30efc1a3aa329859ef5&showtopic=454&pid=11042&st=60&#entry11042
01/05/06 – 23:11
Palouma (la colombe) gambade en Haute Garonne, Franska (France- ainsi nommée par les Slovènes, paraît-il assez estomaqués par ailleurs que certains Français dédaignent ou abominent leur don) dans les Hautes Pyrénées. Le lâcher de Franska a été beaucoup plus discret, c’est plus sain.
Pourvu que le dieu des ours leur prête vie…

L’Edelweiss ou pied-de-lion est parmi les plus célèbres des plantes de montagne.

Son nom provient de l’allemand edel, « noble », et weiß, « blanc ».
Nom scientifique : Leontopodium alpinum Famille : Astéracées (Composées)

Identité :
Famille : Astéracées, Composées
Origine : Montagnes d’Europe
Période de floraison : d’avril à juillet
Couleur des fleurs : Blanc
Exposition : plein soleil
Type de sol : bien drainé, mélange de terreau et de graviers
Acidité du sol : neutre à alcalin
Humidité du sol : normal
Utilisation : rocaille, pot, jardinière, balcon
Hauteur : 20 cm
Type de plante : fleur
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : caduc
Rusticité : très rustique
Plantation, rempotage : printemps
Méthode de multiplication : semis sous chassis froid à l’obtention des graines
Taille : pas de taille nécessaire
Espèces, variétés intéressantes : Le genre comprend 35 espèces :
– Leontopodium alpinum l’espèce type
– Leontopodium alpinum ‘Everest®’ à l’abondante floraison
Maladies et insectes nuisibles : escargots, limaces, pucerons
Toxicité : Non
Plante protégée : oui

Description :

L’Edelweiss est originaire de Sibérie. Elle a semble-t-il immigré en Europe pendant les périodes glaciaires du quaternaire. Emblème de la Suisse et plus largement des Alpes, on la retrouve également au sommet des hautes montagnes des Pyrénées, des Carpates et sur la péninsule des Balkans.

Le nom d’edelweiss vient des mots allemands « edel » signifiant noble et « weiss » signifiant blanc. Ce nom lui a été donné en 1784 pour être adopté dans toutes les autres langues au 19e siècle. Son nom scientifique « Leontopodium » signifie quant à lui « pied de lion ». Dans le langage commun elle est aussi appelée Etoile d’argent, Etoile de glaciers, Cotonnière étoilée, Reine des glaciers ou encore Immortelle des neiges. Cette plante mythique pousse à l’état sauvage idéalement à une altitude de 2 000 à 3 000 mètres. Elle est également cultivée sans grande difficulté en pépinière pour orner nos jardins en plaine.

Bien que l’espèce soit identique, l’Edelweiss de jardin perd de sa superbe en perdant de l’altitude. Quand les fleurs sauvages atteignent rarement plus de 3 cm de haut en montagne, la variante de plaine culmine à 20 cm. Moins belles qu’à l’état sauvage, l’Edelweiss de jardin présente toutefois les mêmes caractéristiques esthétiques à savoir des feuilles et des fleurs feutrées de poils blancs laineux et une inflorescence très particulière en forme d’étoile. Dans les jardins elle aime tout particulièrement les sols rocailleux voire rocheux, bien drainés et une exposition ensoleillée. Très facile à multiplier par semis réalisés en février ou mars, elle se repique sur un muret, une rocaille ou encore en pot dès que le sol reprend de la température.

En raison de sa beauté très particulière et des nombreuses légendes qu’elle n’a pas manqué de faire naître, elle a longtemps fait l’objet d’une cueillette sauvage importante qui a eu raison dans certains endroits de l’espèce. Aujourd’hui l’Edelweiss est protégée partiellement à l’état sauvage. Dans les Hautes-Alpes, la cueillette est totalement interdite dans six communes depuis 1993 et tolérée avec limitation « à la contenance de la main d’une personne adulte » sur le reste du territoire. Dans les Alpes de Haute-Provence, la cueillette est également tolérée jusqu’à dix fleurs.

A savoir :

Depuis quelques années, l’Edelweiss fait l’objet d’une culture spécifique en Suisse pour ses vertus cosmétiques antiâges avérées. En effet, cette plante contient un antioxydant qui a la propriété de ralentir le vieillissement des cellules. Une qualité particulièrement recherchée par tous les laboratoires cosmétiques !

Publicités

8 réponses à “Les Ours – Suite n° 2

  1. რíςħεζ

    Bonjour Dominique,
     
    Aujourd\’hui je me laisse envelopper par cette brume de sentiments naturels.
    Les ours, les edelweiss, ces paysages dit sauvages…J\’y suis bien !
     
    Belle journée à toi Dominique
    Bises
    Michel

  2. très jolies toutes ces images d\’edelweiss, quelle jolie fleur !!!!

  3. salut dom
    je n\’oublie pas tes recettes et des que j\’aurais tout preparé , je te les enverrais sur msn
    bizzzz
    eric

  4. coucou dom
    merci de ton aide , ça va mieux maintenant
    j\’ai parcouru encore une fois tes billets (pas pos encore) mais je ne desespere pas de les lire tous
    je reviendrais donc pour continuer à m\’instruire et aussi pour te laisser une pensée amicale à chaque fois
    bonne nuit
    biz
    eric

  5. bonjour dom
    merci d\’etre passée sur mon espace et merci pour ton gentil com
    par contre comment je fais pour ne pas dépasser mes billets???
    tu m\’a dis que le code de largeur est de 700 et quelque chose mais comment je sais que je suis a la bonne cote???
    merci a toi
    bonne soirée
    biz
    eric

  6. Bonsoir,
     
    Merci d\’etre passé sur mon blog, le tien est tres joli bonne continuation surtout,
     
    Bonne soirée,

  7. Bonjour Dominique .
    Merci de tous les renseignements que tu m\’as communiqués . C\’est gentil de ta part .Je crois que je vais laisser tomber car je ne maîtrise pas bien les codes html !! DE plus, j\’utilise mes propres photos souvent !!  Je t\’ai mis mon adresse e-mail.Si tu veux tu peux me communiquer la tienne .Comme cela, je pourrai t\’envoyer des diaporamas avec de belles images . Bonne fin de semaine et à bientôt . Henrypel le Papy .

  8. Salut Dominique . Merci de ta visite et de tes gentilles paroles . Pour le muguet, celui qui est dans le vase, nous l\’avons cueilli, Denise et moi, dans les bois de Chaponnay . J\’en ai également dans le jardin ! Je te remercie aussi pour le tien . Puis-je te poser une petite question : Comment faire pour qu\’une photo apparaisse en grand dans un billet ? Les miennes se mettent en petit !!! Sauf pour les diaporamas . Merci d\’avance et à bientôt . Bonne semaine . Bises . Henry le papy .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s