Les Dents

4, 5, 6, Cueillons des cerises                4. 5. 6. rendez-vous chez le dentiste

7, 8, 9, dans mon panier neuf              7. 8. 9, pour une bouche toute neuve

Et oui, le 04.05.06 j’ai pris rendez-vous à l’école dentaire de Lyon.

Nous avons la chance d’avoir des étudiants,
accompagnés d’un professeur, pour soigner nos dents.


L’histoire de la douleur dentaire exposée à Rouen

AFP 22.04.2006 – 22:49

Le musée Flaubert de Rouen consacre jusqu’au 30 juin une exposition très originale et, pour certains a priori insupportable, à l’histoire de la terrible douleur dentaire et à l’"art" de la soigner.

Arlette Dubois, la conservatrice du musée logé dans la maison qui a vu naître Gustave Flaubert, savait qu’il s’agissait d’une gageure.

Des amis lui ont dit qu’ils n’iraient pas voir une exposition consacrée à une chose qui fait tellement mal mais Arlette Dubois "espère que la phobie des dentistes ne va pas empêcher les gens de venir".

200 objets – dont la première brosse à dents connue datant de 1730 -, issus de collections publiques et privées, retracent l’histoire du mal de dent et de son traitement ou de sa conjuration, du XVIè au XXè siècles.

L’exposition montre le chemin parcouru depuis les extravagants charlatans, arracheurs de dents au son du tambour sur la place publique, longtemps l’unique recours en cas de trop grande douleur, jusqu’à, enfin, l’anesthésie découverte par un dentiste.

De riches coffrets de chirurgie dentaire, un des premiers fauteuils de cabinet en fonte et un collier de pattes de taupe, supposé protéger les petits enfants du mal de dent parce que, comme la taupe (dans la terre), la dent creuse (dans la gencive).

On donnait aussi aux enfants des colliers de dents de loup, pensant que la force de l’animal leur serait communiquée pour aider les dents à percer.

On revient aux origines de la "petite souris"

dont les parents parlent encore aujourd’hui aux enfants sans savoir pourquoi.

Il ne fallait pas faire n’importe quoi avec une dent tombée, par peur de la sorcellerie ou qu’un animal peu sympathique ne s’en empare. Un chien et l’enfant couraient le risque d’avoir un croc dans la bouche, de devenir violent. Alors qu’une dent placée dans le trou d’une souris, c’est la promesse de dents fines et blanches faites pour manger et non dévorer.

0n apprend que l’enfant Jésus était réputé avoir eu ses dents sans douleur et qu’on priait sainte Apolline, la martyre d’Alexandrie à laquelle les dents ont été brisées pour qu’elle abjure sa foi chrétienne.

De véritables soins dentaires se sont développés à partir du XVIIIè siècle.

Avant que ne soit découverte son origine microbienne, on croyait que la carie était due à l’action d’un ver détruisant la dent de l’intérieur. On tentait donc de la soigner avec de l’ail, le vermifuge par excellence, ou avec le clou de girofle dont on pensait qu’il pouvait crever le ver.

On sort de là content de connaître les cabinets dentaires d’aujourd’hui.

Le musée fait d’ailleurs auprès de ses visiteurs une enquête sur la "crainte de la visite chez le dentiste". Ils sont invités à remplir un questionnaire dont le titre est: "Même pas peur".

Au XVIè siècle, le grand chirurgien Ambroise Paré disait: "la douleur des dents est la plus grande et cruelle qui soit entre toutes les douleurs, sans la mort".

Coupe d’une molaire. Reproduction d’une sculpture sur ivoire, France ca. 1780.
Les deux coupes illustrent la théorie parasitaire de la carie :
A gauche la carie qui avec ses vers ronge la dent et détruit la vie humaine. A droite la douleur est représentée par une scène infernale.

Musée Flaubert et d’histoire de la médecine : lien web 

Publicités

2 réponses à “Les Dents

  1. bisous
    Françoise

  2. coucou me revoilou, je n\’ai pas fait de photos intéressantes dans ces deux voyages en France plutôt réservés au soins,  rien de grave.
    Par contre, nous pouvons voir encore de nos jours voir ces scènes de dentistes sur la place Djemaa el Fnaa à Marrakech avec expositions des outils de tortures, des dents et  de dentiers.
    Peut être que tout ça est réservé aux touristes, je ne sais.
    Trés bien ce billet.
     
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s